Couverture du 6ème livre de Christian MIEL - UN LONG CHEMIN VERS SOI

Vous pouvez commander mon 6ème LIVRE
« UN LONG CHEMIN VERS SOI » sur le site des Editions Maïa

 

L’enseignement initiatique de l’être galactique Igor, en séances de channeling, se poursuit autour de l’exploration de ma dernière vie antérieure templière, celle de Gérard de Villers, Précepteur de France à l’époque de la fin de l’Ordre du Temple. Il fait suite à l’édification du temple intérieur dans la publication Le templier du cœur et à son approfondissement jusqu’au Sacré cœur dans la publication A l’horizon la terre promise.

Dans cette publication, au travers de l’évocation des éléments historiques qui ont impacté l’histoire de mon âme, il s’agit d’œuvrer à la réalisation du Temple cosmique et de se préparer, en ces temps de révélation, à la descente de la Jérusalem céleste.

Les entretiens avec Igor agissent sur plusieurs niveaux. Ils visent dans un premier temps à m’aider dans mon évolution intérieure, par un travail de guérison de mon âme et plus précisément de dissolution des affects accompagnant les situations traumatisantes qui ont été vécues à cette période. Ils sont encore présents dans mes corps subtils et mon psychisme, impactent mon champ relationnel, ma santé et constituent des blocages dans mon évolution spirituelle. L’accompagnement qu’effectue Igor, en m’incitant au pardon, est rendu possible, non seulement par sa présence énergétique mais aussi par l’aide à la compréhension des situations traumatisantes auxquelles j’ai été confronté aux 13° et 14° siècles.

L’autre niveau d’intervention d’Igor porte, à ma demande expresse, sur ma démarche de compréhension d’événements historiques liés à l’Ordre du Temple, au-delà de l’approche historique classique des faits. Il s’agit d’avoir des informations complémentaires sur les motivations des différents acteurs, sur l’incidence qu’elles ont pu avoir dans le déroulement des événements et sur le sens attribué à ces événements, par-delà le champ politique. Cette démarche s’effectue au travers de l’exploration de ma vie antérieure, en tant que Gérard de Villers, qui sert de fil conducteur.

Ainsi, à l’occasion d’une retraite de près de trois ans de Gérard de Villers, au Couvent du Christ à Tomar, suite à une blessure physique et à des blessures d’âme, l’évocation du rapport historique supposé mais confirmé par Igor, des templiers avec l’Amérique, est abordée. Gérard de Villers a eu accès à de nombreuses archives, a bénéficié de divers échanges sur site, tout en poursuivant sa quête intérieure. Il paraissait ainsi important d’avoir des précisions et des informations complémentaires sur les rapports établis entre les templiers et l’Amérique, ce qui, à ce jour, n’est pas encore évoqué, de manière académique.

Les événements qui ont précédé la chute de l’Ordre et la question du Trésor du Temple, sont aussi abordés, d’autant que Jacques de Mollay avait confié à Gérard de Villers la garde du Trésor, lors de cette période troublée et au-delà de la chute de l‘Ordre. Les indications fournies lors des entretiens, sont éloignées des spéculations habituelles et les différents emplacements dépositaires d’une partie du Trésor seront révélés, le moment venu.

Bien des zones d’ombre persistent autour du procès de l’Ordre du Temple, à propos du rôle joué par le roi, le pape et d’autres acteurs. Une explication est apportée concernant l’attitude de Jacques de Mollay jusqu’à son sacrifice, ce que n’avait pas perçu Gérard de Villers en son temps. Des précisions et des informations sont communiquées concernant les chefs d’accusation et la fameuse tête étrange idolâtrée appelée Baphomet.

La fin de l’Ordre du Temple, acceptée et assumée par Jacques de Mollay, s’inscrivait dans cette volonté de mettre un terme aux combats terrestres et de s’ouvrir ou de revenir à ce qui avait été la mission d’origine, la chevalerie céleste. Les thèmes du pardon, de la foi, du sentiment d’appartenance à la Source, du lien à nos origines divines, sont évoqués. Le rappel de cette filiation divine au sein d’une démarche spirituelle, s’inscrit en opposition à une pensée et une société matérialiste qui nient l’existence de l’âme. C’est la question du devenir de l’humanité, de l’humain qui est en jeu d’où la nécessité de redécouvrir la chevalerie céleste et de s’y inscrire.

L’engagement de l’âme dans la chevalerie céleste amène, à un moment donné, consciemment ou non, à être en connexion avec les êtres galactiques, les Hiérarchies divines. Ce qui est aussi le cas pour ceux qui ont été Jacques de Mollay et Geoffroy de Charnay, brûlés tous deux sur l’Ile de la Cité, que j’ai à nouveau rencontrés dans ma vie présente. C’est par ce lien aux Etres de lumière, par les enseignements reçus et les activations énergétiques réalisées que l’on œuvre au rayonnement du Temple cosmique, à la diffusion de la Lumière en ce monde.

Ainsi, des échanges avec deux êtres galactiques de Vénus et de Mars, sont relatés. Ils communiquent des informations sur les peuples stellaires, sur leurs interventions dans l’histoire de l’humanité et sur ce qui se trame, à notre insu, par les forces de l’Ombre, au niveau de nos gouvernements.

Pour échapper à leur emprise, au-delà de l’élévation de notre niveau vibratoire, c’est par l’acceptation et le développement de notre conscience multidimensionnelle que nous y parviendrons. C’est une conception de la pensée en tant qu’activité de l’esprit, bien éloignée de la version réductrice matérialiste la présentant comme résultant d’une activité neuronale, qui est alors exposée.

Toute cette démarche intérieure, au travers de l’enseignement initiatique d’Igor, jusque dans ce troisième volet de cette trilogie templière, vise à  l’édification du temple intérieur, à l’élaboration de notre unité intérieure dans le Soi et au développement de notre conscience multidimensionnelle. L’enjeu est la restauration de notre pouvoir spirituel qui est la condition même de notre liberté.