L’être galactique Igor, templiers du cœur, m’informe :

– «  La paix est une énergie importante, douce, dans laquelle votre conscience baigne en permanence, puisque vous êtes à l’intérieur de cette paix, lorsque vous acceptez mutuellement avec notre sœur Gaïa qui est  le nom de la conscience des énergies subtiles de la terre, de travailler ensemble et de vous y incarner. Sur cette planète de paix, c’est ce que vous êtes en premier venu apprendre et comprendre, retrouver la paix en soi, la contacter à chaque moment, pour l’envoyer à chaque instant au cœur de vous-même, au cœur de chacun de vos frères.

   C’est le manque de cette conscience de paix qui fait que, parfois, vous êtes dans un processus apparemment inverse. Vos luttes, vos dysharmonies ne sont en fait qu’un chemin pour retrouver et contacter cette paix, comme si vous aviez besoin de connaître l’inverse pour saisir à quel moment, vous retrouverez cette paix. La paix et la stabilité sont liées. C’est justement lorsque vous êtes arrivés à relier les deux en même temps que vous pouvez garder les vibrations. La paix et l’ouverture vont ensemble et la stabilité permet à cette ouverture d’oeuvrer en équilibre, ni trop peu, ni trop grand.

   Ce qui importe, pour avancer, c’est la clarté, l’alignement de votre être, l’harmonisation des choses à l’intérieur de vous, afin que les autres parties de soi, du Soi puissent être activées. La manière dont vous êtes, chacun et chacune dans le présent, agit forcément sur ce que vous nommez le passé et ce que vous nommez le futur. C’est comme un point central, un centre à partir duquel chaque chose agit dans un mouvement, dans une vibration  ondulatoire. Chacune de vos pensées, chacune de vos paroles, chacune de vos actions, ont une résonance et peuvent dénouer ce qui est encore à dénouer.

   Lorsque l’on veut avancer, évoluer, dans un chemin d’élévation, il est essentiel de commencer à œuvrer avec les chakras supérieurs et de maintenir sa conscience au plus haut niveau. L’être qui désire avancer vers le Soi ne doit pas pour autant négliger les sept premiers chakras mais les maintenir harmonisés. Alors, quelque chose d’autre va pouvoir s’ouvrir. Certaines programmations en vous, oubliées, endormies, vont peu à peu se réveiller, se révéler, si le mental et l’émotionnel ne sont pas tournés vers autre chose. C’est ainsi que nous invitons les uns et les autres à travailler avec une qualité très importante que beaucoup mettent de côté, voire n’aiment pas et qui s’appelle la patience, la paix, la sagesse.

   La paix dont ton serviteur parle, est en Christ. La paix dont vous parlez n’est pas la paix. Ce  que le mental, ton cœur affectif envisagent, c’est bien autre chose. C’est la paix profonde qui perdure et vit au-delà de tout, au milieu de tout et en lien avec le Tout. Nous invitons tous à faire appel à cette paix profonde qui est bien au-delà de ce que vous pouvez concevoir. Elle vient d’en-haut comme vous dites. C’est une bénédiction, c’est une grâce que l’on reçoit lorsque l’on est prêt et lorsqu’on le demande, traversant ainsi les espaces de soi-même, non seulement à l’intérieur de la terre mais à l‘intérieur d’autres espaces ».